Festival Émoi photographique Warren B. Sare

Festival Émoi photographique Warren B. Sare

Fasciné par la photo tout jeune, Warren Saré a commencé à caresser le rêve de devenir photographe, sans moyen, sans soutien, à peine scolarisé. En 1986, son premier rêve se réalise : il obtient un appareil photo. D’abord simple portraitiste mais animé par le besoin de partager sa passion, il a toujours voulu que les photographes africains sortent du tourbillon des mariages, baptêmes et photos de quartier. Il se reconnaît un manque en formation de base et regrette le vide de la formation  professionnelle en photographie au Burkina. C’est pourquoi il s’est battu pour participer à des stages à l’étranger, faire venir des ateliers de formation à Ouaga, créer un centre de référence en la matière. Le CPO (Centre Photographique de Ouagadougou), compte aujourd’hui 20 photographes. Il est reconnu par des institutions comme l’Institut français de Ouaga, l’Institut Goethe, Wallonie Bruxelles International, etc. ou le ministère de la culture et de la communication. Aujourd’hui, Warren Saré s’est fait un nom aussi bien au Burkina Faso qu’en dehors de son pays et d’Afrique. Expositions, projets à court et long termes émaillent son parcours de photographe dont l’un des plus importants est axé sur les anciens soldats africains ayant combattu sous le drapeau français.

Du 25 mars 2017 au 30 avril 2017