LES TEMPS PROTOHISTORIQUES

entete_protohisto

AGE DE BRONZE

bronze

Les pratiques funéraires et cultuelles en grotte qui prolongent celles du monde des mégalithes néolithiques appartiennent à l’âge du Bronze. Elles se situent dans les grottes profondes où sont déposés les corps des défunts et le matériel funéraire. L’évocation d’un couloir de la grotte des Duffaits côtoie la tête humaine coupée de la jeune femme ensevelie dans la grotte du Quéroy au Bronze moyen. La richesse culturelle de cette période s’étale dans une grande vitrine dont le fond en torchis évoque la maison protohistorique : céramiques, objets en métal et éléments de parure sont le reflet de la diversité et de la complexité d’un monde d’artisans.


LES CULTES CELTIQUES

celtes

La civilisation des Celtes proprement dite débute vers le milieu du 5e siècle avant notre ère et la Charente se « celtise » petit à petit à partir de cette période. Si nos informations sur l’habitat et la vie quotidienne sont très partielles, la Charente a conservé des traces des activités cultuelles gauloises. Chef-d’œuvre de l’art celtique, le casque d’Agris provient de la grotte des Perrats, cavité consacrée aux divinités souterraines.

Il a été volontairement brisé et enfoui dans la salle principale. Le dépôt de vases dans la grotte et d’armes brisées brûlées dans un grand fossé extérieur confirme bien qu’il s’agit d’un sanctuaire. Ces divinités gauloises, des dieux assis, tels ceux de Verteuil et Agris se retrouvent dans le panthéon gallo-romain et leurs statues figurent à l’exposition.


lien_archeolien_prehistoireprotohistolien_chateau