VOS RENDEZ-VOUS


BerthommeLouisObjet en lumière : Connaissez-vous Louis
Berthommé Saint-André (1905-1977) ?

du 26 mai au 31 août
Le réaménagement partiel de la galerie charentaise du musée présente aujourd’hui les nus très colorés de cet artiste originaire de Charente-Maritime qui séjourna à la Villa Abd-El-Tif à Alger en 1925.

Après une enfance passée à Saintes, il étudie à partir de 1921 dans la classe de Cormon et l’atelier de Jean-Paul Laurens aux Beaux-Arts de Paris. Tout jeune lauréat du Prix Abd-el-Tif, il rencontre à Alger le peintre Jean Launois dont il devient l’ami. Ses portraits sont reconnus et l’on apprécie beaucoup ses
peintures de la kasbah et ses études de femmes. Il séjourne à Alger à plusieurs reprises, peint en Provence, en Ile-de-France et revient régulièrement en Charente-Maritime, à Étaules, au bord de la Seudre. Résistant, il collabore à Vaincre. Dans les années 70 il s’engage aussi dans la coopération artistique au Sénégal.

Outre de beaux portraits comme celui du sculpteur Émile Peyronnet exposé dans la même salle, il demeure connu des amateurs pour sa production de nus séduisants et ses illustrations érotiques des grands classiques du genre.Berthomme


franquin2 Cycle de conférences : « L’histoire de l’art de A à Z »

Le Musée d’Angoulême, le GERMA et Le FRAC Poitou-Charentes vous proposent de clôturer cette année sur l’art contemporain avec deux conférences organisées dans la salle Buñuel de l’Espace
Franquin.

Séance Focus : « Scènes africaines »
mardi 7 juin à 18 h 15:
par Dagara Dakin, historien de l’art, critique et commissaire d’exposition indépendant.